Retour en haut de page
Marque Bretagne

Atelier crêpe à la crêperie du port à Saint-Quay-Portrieux

Saint-Quay-Portrieux
1 524
1
Loading...
0
Expérience publiée le 1 juillet 2016 dans Savourer la Bretagne

Un atelier crêperie pour apprendre à faire ses crêpes à Saint-Quay-Portrieux.

  • Atelier crêpe à Saint-Quay-Portrieux
  • Le Port de Saint-Quay-Portrieux

Manger des crêpes en Bretagne, c’est facile, les faire, c’est une autre affaire !

Investir la cuisine d’une crêperie, apprendre à tourner la pâte et faire ses crêpes dans les règles de l’art (breton), un atelier tradition et gourmand inoubliable.
A la Crêperie du Port, Géraldine propose des ateliers. Mon rendez-vous est pris. Le jour J, elle m’attend, tout sourire. Depuis la terrasse, la vue sur la plage et le port est splendide. A l’intérieur, ça sent bon, c’est cozy et sans chichi. Une armoire de grand-mère abrite des produits locaux : bières, cidres, confitures, caramel, jus de pomme… hummm, je savoure déjà !

  • Atelier crêpe à Saint-Quay-Portrieux

Avant l’effort, le réconfort. Je déjeune (galette traditionnelle, salade, cidre et petit café) avant de m’attaquer aux choses sérieuses.

Et me voici en cuisine.
J’enfile mon tablier et, pendant que ma main explore la pâte à crêpe, Géraldine me présente les ingrédients, m’explique l’histoire et la culture de la graine de sarrasin en Bretagne (pour les galettes), le matériel traditionnel requis (bilig, rozell et spatule). Elle me livre généreusement quelques secrets et la leçon de tour de crêpe peut commencer.

  • Atelier crêpe à Saint-Quay-Portrieux

C’est parti, je fais ma première crêpe bretonne à Saint-Quay-Portrieux.

Le bilig chauffe et la fumée se pose sur mes lunettes [Rires]. Après avoir observé (du coup sans lunettes) mon mentor, je déverse la pâte. La main tremblante (si si j’ai la pression !), je réalise mon tour de main et argh… Elle est pleine de trous ! [Rires] Tant pis, les crêpes « napperon » se mangent quand même. Géraldine m’encourage et hop, deuxième essai. Celle-ci est enfin présentable. Un recto/verso à la spatule, une touche de beurre et mon œuvre est prête à être dégustée ! Sucrée/salée, j’ajoute au choix sucre, confiture, glace, caramel… parce que je le mérite bien et que la touche finale a son importance, c’est la « cerise sur la crêpe » 😉

Géraldine me décerne un diplôme, celui qu’elle remet aux meilleurs apprentis crêpiers. Et voilà, j’ai appris et je sais faire les crêpes ! Je dégusterai avec fierté celles que j’ai dans mon panier et certainement plein d’autres encore. Prochaine étape ? Une coiffe peut-être…

  • Saint-Quay-Portrieux
Et après ?
Visiter le moulin St-Michel
Visiter le moulin St-Michel
En savoir plus >
Par
Manon

Fraîchement débarquée en Bretagne, j’ai soif de découvrir mon nouveau terrain de jeu et de partager mes découvertes. Vous m’accompagnez ?
J’aime : les nuances de bleus et de verts dans notre belle mer, la sensation du sable entre les doigts de pieds, l’odeur des crêpes dans une poêle bien chaude, TOUTES les recettes de Coquilles Saint-Jacques (surtout celles de Mamie ! )

Commentaires