Retour en haut de page
Marque Bretagne

Ville de Binic

Port de Binic Etables sur Mer
Ville de Binic
Ville de Binic

La grande pêche de Terre-Neuve à Islande Binic fut reconnu 1er port français de grande pêche à Terre-Neuve en 1845 et 1847 avec une flottille de 37 navires. Les marins binicais n’ont cessé de courir les mers depuis le XVIe siècle, ils partaient pêcher la
morue, au péril de leur vie, dans les eaux froides d’Islande et de Terre-Neuve. Cette fameuse morue dont on vantait les mérites pour la santé est toujours préparée de façon artisanale par la société « Le Grand Léjon » à Binic. L’épopée des Terre-Neuvas est mise à l’honneur lors de la traditionnelle fête « Binic, la Morue en Fête », tous les ans à l’Ascension: 4 jours d’hommage à nos courageux marins.
Le port de Binic a connu dans les années 1970 la belle aventure de la pêche à la coquille. Le gisement de coquilles de la baie de Saint-Brieuc est aujourd’hui l’un des plus productifs des côtes françaises. De port coquiller jusqu’en 1987, Binic est devenu l’un des plus importants ports de plaisance du département.

A découvrir également:

La jetée de Penthièvre est cette longue muraille de granit de
350 m de long et haute de plus de 8m qui ferme le port
et protège les embarcations des vents d’est. Elle est enracinée dans les rochers de Porthenay et a nécessité 8 ans de travaux jusqu’en 1855. Elle porte le nom du Duc de Penthièvre qui vint à Binic en 1747.

L’église Notre-Dame-de-Bon-Voyage date du 19ème et 20éme siècles. Elle a été édifiée en granit sur le style néo-classique. Par arrêté préfectoral du 22 mars 1974, plusieurs objets mobiliers de l’église furent inscrits sur l’inventaire des Monuments historiques : les statues de Saint Julien et Saint Clément en bois polychrome du 18ème siècle, le bateau votif de la fin du 19ème siècle et la toile représentant la mort de Saint Louis offerte par la duchesse d’Angoulème. Vous pouvez assister à des concerts de qualités, chorales, harpe, orgue et même gospel.

La chapelle Saint-Gilles était autrefois une halte pour les pèlerins qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle. Située à la Ville Jacob dans un cadre bucolique et champêtre, cette chapelle est le théâtre d’un pardon chaque 1er dimanche de septembre.
La chapelle a été construite en 1869 d’après les plans et devis de l’abbé Victor Guibert selon Christian Querré. Visite sur RDV.

Contact

22520 - Binic-Étables-sur-mer
02 96 73 60 12
info@binic-tourisme.com
http://www.ville-binic.fr

Dans la même station
45
0
Loading...
0
Boulversez vos habitudes, tenter la Bretagne en hiver pour des instants illimités

Boulversez vos habitudes, tenter la Bretagne en hiver pour des instants illimités

Le 21 octobre 2019
Allez à contre-courant, oublier les idées reçues, quitter les pistes enneigées et s’offrir un bol d’air salin en Bretagne…
251
0
Loading...
0
Déconnexion en eau débit en Bretagne : 5 activités pour se rafraîchir !

Déconnexion en eau débit en Bretagne : 5 activités pour se rafraîchir !

Le 24 juillet 2019
Aller voir la mer et l’océan, caresser les flots, jouer avec les vagues, voguer sur les côtes, observer la faune et la flore marines, mille et une manière de s’évader différemment vers le...