Retour en haut de page
Marque Bretagne

Week-end surf entre amis

© E. Cléret - Plage de Tronoën
1 567
0
Loading...
0
Expérience publiée le 8 juin 2021 dans Sensations fortes

À une dizaine de kilomètres du Guilvinec, la pointe de la Torche est l’endroit rêvé pour passer un weekend surf entre amis.

Cette côte sablonneuse capte idéalement les houles estivales. Et le plaisir se poursuit hors de l’eau : dégustation de produits locaux et virées nocturnes sont au programme !

  • © E. Cléret - Plage de Tronoën à Saint-Jean-Trolimon
  • © E. Cléret - Session surf à La Torche

Réveillez-vous au bout du monde et au pied des spots de surf ! Sentez-vous la brise matinale ? L’orientation du vent va déterminer le choix du spot. Dans la bande, il y a toujours l’impatient, levé aux aurores qui vous rappelle « qu’il faut décoller le plus tôt possible, avant que le vent ne se lève ». Ce n’est pas une raison pour sauter le petit-déjeuner, surtout lorsqu’il est à base de kouigns nappés de caramel au beurre salé.

  •  © E. Cléret - Surf en Pays Bigouden

Chacun se fait tout petit dans la voiture où les planches prennent déjà tout l’espace. Une serviette mouillée s’est glissée par mégarde sous vos fesses ; les combinaisons humides de la dernière session sont dans le coffre. « Quelqu’un a pris la wax? » « Elle est dans la boîte à gants! ».

  • © E. Cléret - Plage de Tronoën

Si les premiers take-off ne sont pas concluants, le stage de surf est une option. Plus d’une dizaine d’écoles sont implantées en Pays Bigouden Sud. Par gros temps, il existe des spots moins exposés. Au sud de la plage de Pors Carn, les ondulations s’enroulent gentiment autour de la pointe en attendant les surfeurs débutants. Après la session, les endroits pour grignoter ou se désaltérer ne manquent pas, à moins que vous ne préfériez une sieste tout confort sur le sable moelleux des dunes ? 

  • © M. Doat - Surf en Baie d'Audierne

À la fin de la journée, vous en avez plein les bras, mais il vous reste vos jambes ! Elles vous porteront jusqu’au fest noz le plus proche où vous dépenserez vos dernières forces tout en ressassant vos premières sensations de glisse et en rêvant déjà au lendemain. Parce que les courbatures, c’est trop éphémère, optez pour un tatouage souvenir. Plusieurs ateliers  proposent un large choix de dessins et de motifs en rapport avec la grande bleue…

Par
Christelle
Je vis au bout du monde, là où le vent, la mer et le soleil se disputent sans cesse. Ce dialogue éternel entre les éléments me comble et m’inspire.
Commentaires